SNUDI FO 21

Direction d’école, appel au 15 pour des élèves perturbateurs, PPMS au menu du CHSCT d du 17/10/19

Chers/chères collègues,

 

Alors que le registre santé sécurité au travail (RSST) est saisi de plus en plus fréquemment par des collègues qui vivent des conditions de travail inacceptables, souvent proche de celles décrites par notre collègue Christine Renon, le premier CHSCTD de l’année a été réuni le 17/10/2019.

A cette occasion, nous ont été présentées la nouvelle conseillère de prévention départementale, Mme Odille ainsi que la nouvelle assistante sociale, Mme Ribard joignable au 03.45.62.75.44 ou par mail (asper21@ac-dijon.fr).

Dans la déclaration préalable de la FNEC FP Force Ouvrière, nous sommes revenus d’abord sur la continuelle dégradation des conditions de travail de l’ensemble des personnels dont les directeurs/trices (35 signalements sur 13 écoles un mois après la rentrée!)

Il est urgent que des mesures soient prises.

 

Direction d’école : saisissez le RSST

 

Au contraire de certaines organisations syndicales, nous pensons que la création d’un comité de suivi de la direction, l’envoi d’un questionnaire par le ministère, la proposition de créer un statut de directeur supérieur hiérarchique sur des Etablissements Publics de l’Enseignement Primaire (EPEP) ne sont pas des réponses mais l’occasion de relancer la fusion d’écoles et de réduire de facto le nombre de directeurs qui deviendraient des chefs d’établissement.

Quelles limites alors à l’accroissement de leurs tâches administratives et de leurs responsabilités ? Rien ne garantit d’ailleurs que les actuel(le)s directeurs/trices d’école seraient les futurs supérieurs hiérarchiques de ces EPEP !

En Côte d’Or, la DASEN a annoncé la réactivation d’un groupe de travail académique qui devra réfléchir à la simplification des tâches des directeurs/trices. Toutefois, aucun calendrier n’est présenté ! L’urgence est pourtant là ! Saisissez massivement le RSST pour signaler les situations de travail dégradées. Nous nous en emparerons pour porter un Groupe de travail en CHSCTD.

 

Conditions de travail et élèves à comportement perturbateur : Appel au 15

 

Nous avons interpelé l’administration sur des situations de collègues et d’écoles qui sont confrontés à des crises ingérables d’élèves.

Nous vous invitons à vous saisir de la réponse qui nous a été faite par le Secrétaire Général de la DSDEN et l’assistante sociale:

Contactez les responsables légaux pour qu’ils prennent en charge immédiatement l’enfant.

En l’absence de réponse et donc d’intervention rapide des parents…, APPELEZ LE 15 pour une prise en charge médicale en urgence de l’élève concerné(e).

Cette démarche permet une prise en charge plus adaptée de la crise et le transfert la responsabilité en cas de blessure…

La saisie du RSST reste indispensable. Contactez-nous et participez à nos stages « Conditions de travail dégradées : comment agir et réagir pour se protéger ? ». Le stage du 21 novembre étant complet, nous ouvrons une nouvelle date de stage  le 30 janvier. Inscrivez-vous et diffusez cette date auprès de vos collègues. Plus nous serons nombreux à connaître nos droits, plus nous pourrons les faire respecter !

 

PPMS: faites appel à des spécialistes

 

Nous sommes intervenus pour rappeler une nouvelle fois que les PPMS n’ont de sens que s’ils sont intégrés dans des plans plus généraux (Plan communal de sauvegarde (PCS), plan particulier d’intervention (PPI) et plan ORSEC). La DASEN en convient.

Par conséquent, nous nous sentons confortés dans notre analyse, un(e) directeur(trice) n’a pas à endosser la charge de travail et la responsabilité des procédures et des mises à jour des PPMS.

Contactez la mairie, votre correspondant gendarmerie/police et votre APC pour qu’ils puissent actualiser si besoin les PPMS de votre école en cohérence avec les PCS, PPI et plan ORSEC. Cette démarche nous semble à privilégier à chaque réactualisation des PPMS.

Vous pourrez prochainement retrouver sur notre site le compte-rendu plus complet de la réunion du CHSCTD ainsi que les avis votés et les questions que nous avons posées suite aux avis des séances précédentes.

Pour davantage d’informations, contactez nous.

En attendant nous vous souhaitons un repos mérité.

Sylvain Poupon

Delphine Perruchot

Représentants des personnels pour la FNEC FP FO au CHSCT départemental.

18 octobre 2019

Brève 3

la retraite par points : c'est non ! Tous en grève à compter du 5 décembre

Brève 2

Dossier école de la confiance

Brève 1

PPCR : rendez-vous de carrière